SESSION 2 (Groupe D)

2. Pouvoir s’identifier à travers des éléments de réflexion

Suite à la présentation des principaux troubles du comportement alimentaire la semaine dernière, il est important de vous informer que des prises en charge et des accompagnements existent. Ce programme a pour ambition de vous armer de connaissances afin de vous prévenir efficacement de ces troubles. 

.

Établir un cadre

À partir de la lecture de la semaine dernière, nous vous proposons d’établir un cadre afin de suivre les variations de votre comportement alimentaire et d’améliorer ainsi votre quotidien. Pour cela, plusieurs pistes sont à votre disposition :

Vous pouvez commencer par noter votre comportement alimentaire dans un carnet afin de suivre les variations de ce comportement. Attention, l’objectif de cet exercice n’est pas de détailler minutieusement chacune de vos prises alimentaires mais plutôt d’observer par exemple, si vous mangez quand vous avez faim (= respect des signaux de faim et de satiété) ou si vous mangez parce que c’est l’heure sans vous poser de question. Vous pouvez aussi noter si vous observez des différences de ce comportement en fonction de votre état émotionnel (ex : si vous mangez plus sucré quand vous êtes contrarié).

Vous pouvez décider d’établir un horaire alimentaire planifié à l’avance, afin de diminuer les périodes de jeûne et ne pas rester plus de 4 heures sans manger. En effet, lorsque vous rester pendant plus de 4 heures sans manger, il y a de fortes chances que vous soyez en « grande faim » lors du prochain repas et que vous mangiez en plus grande quantité.

Vous pouvez également décider de vous peser afin d’avoir une idée de votre poids réel. Souvent, dans les symptômes des troubles du comportement alimentaire on retrouve une « obsession pour le poids » avec des personnes qui vont se peser plusieurs fois par jour et d’autres au contraire qui ne vont jamais se peser afin d’éviter de se confronter à leur poids. Que vous soyez dans l’un ou l’autre des cas, nous vous recommandons de ne pas vous peser plus d’une fois par mois. Si vous voulez avoir davantage d’informations sur ce sujet, nous pourrons l’aborder lors de la prochaine réunion.

Dans le cas de crises de boulimie, vous pouvez ressentir des envies très fortes (craving) que vous allez pouvoir gérer au travers de techniques comme la relaxation, la méditation ou encore des techniques comportementales comme quitter les lieux ou mettre en place une activité incompatible avec ces crises (ex : si vous sentez qu’une crise survient, vous pouvez décider consciemment de sortir vous balader).

Avant d’en savoir plus sur ces différentes techniques, nous vous conseillons de vous rendre dans l’onglet ressources afin d’avoir accès à des applications qui peuvent vous être utiles.

.

Exercice de réflexion

Nous vous proposons également de réaliser un exercice de réflexion repris d’un manuel de psychoéducation.

Les questions sur lesquelles vous pouvez dès à présent réfléchir :

  • Avez-vous des difficultés alimentaires et si oui depuis quand ?
  • Depuis quand présentez-vous des symptômes ?
  • Quels sont vos symptômes ?
  • Combien de repas prenez-vous dans une journée-type ?
  • Pouvez-vous manger avec les autres, ou mangez-vous toujours en solitaire ?
  • Combien de repas sautez-vous par jour ?
  • Avez-vous des crises de boulimie ?
  • Si oui, combien par jour / semaine ?
  • Avez-vous des vomissements après chaque crise ?
  • Prenez-vous des médicaments (laxatif, diurétique, coupe-faim,, autre ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *